Inspiré du Teaser Tuesdays de MizB, Lady K. de L'antre des Livres nous propose un rendez-vous hebdomadaire que je trouve bien sympa : L'extrait qui fait envie. Le principe est de poster une fois par semaine (ou plus, ou moins selon vos envies) un extrait de quelques lignes, tiré de votre lecture actuelle ou d'un livre que vous souhaitez faire découvrir. Pour plus d'informations, cliquez ici !


J'aime beaucoup ce rendez-vous découvert chez ma twitcops et partenaire loraah 



Cette semaine, c'est un extrait du dernier tome de l'Epopée de Xylara ( une de mes sagas coups de cœur ) et plus particulièrement une scène entre Lara et son Seigneur de Guerre.

Quand son regard rencontra le mien, son sourire radieux fit éclater dans la pénombre la blancheur de ses dents. Je ne voyais plus que lui. Il paraissait rayonner d’un éclat nouveau, le noir de ses vêtements de cuir contrastant avec sa peau. Mais ce qui brillait le plus en lui, c’étaient ses yeux. Dans le noir, ils semblaient deux astres scintillant de joie et d’amour.

Je ne pus me contenir plus longtemps. Bondissant sur mes pieds, je me précipitai au bas de l’estrade et courus vers lui. Quand nous nous rejoignîmes, il se mit à rire et me prit par les hanches pour me faire tournoyer autour de lui. De bon cœur, je ris avec lui, toutes mes craintes effacées par l’éclat que je découvrais au fond de ses yeux.

Après m’avoir reposée à terre, il m’embrassa avec passion, glissant les mains au bas de mon dos pour presser mon bassin contre le sien. Les mains nouées autour de sa nuque, je lui rendis son baiser sans retenue, affamée de sa bouche et indifférente aux regards posés sur nous.

Keekaï, en interpellant Keir, mit fin à nos effusions.

— Seigneur de Guerre, n’oublie pas : tu as promis de m’apprendre à jouer aux échecs.

— L’Ancienne, répondit-il sans me quitter des yeux, avec tout le respect que je te dois, il va falloir que tu demandes à Marcus de t’initier.
     
Souplement, il me souleva dans ses bras et se mit en marche vers notre tente en lançant par-dessus son épaule :

— Cette nuit, c’est à ma Captive que je l’ai promise.
 

Partager cet Article:

Facebook Twitter

Blogger
| edit post
Réactions : 
2 Responses
  1. elise Says:

    J'aime ce passage surtout la dernière phrase de Keir!!


  2. Neela Says:

    merci pour le comm chaton :-) si je m'écoutais j'allais également mettre la suite de la scène qui est aussi très intéressante lol
    tout comme toi je bois les paroles de notre Seigneur de Guerre ^^